Une MANAA : pour qui ?

Une MANAA : pour qui ?

Une MANAA : pour qui ?

La Manaa est une étape obligée pour bon nombre d’étudiants ou de jeunes bacheliers qui souhaitent se tourner vers des études d’art. La Manaa, ou Mise à Niveau en Arts Appliqués, s’adresse à tous ceux qui souhaitent acquérir un BTS en arts appliqués ou un diplôme des métiers de l’art. Plus particulièrement, la Manaa s’adresse aux candidats n’ayant pas un bac spécialisé en art.

Quels types de profils pour une Manaa ?

manaa.jpg

Pour les bacheliers qui ont suivi une formation en art (possédant un bac STD2A, BT ou encore BMA), intégrer une école d’art, quelle qu’elle soit est plus ou moins facile, ce qui est loin d’être le cas pour ceux qui n’auraient pas suivi une formation artistique. Pour tous les bacheliers de la série L, S, ES, pro ou techno… et pour les diplômés de BTS autre qu’artistique, une formation d’au moins un an en Manaa est exigé pour pouvoir ensuite intégrer une école d’art.
Toutefois, si la Manaa se veut être accessible à tous les candidats n’ayant pas suivi une formation artistique, dans les faits, la Manaa n’est pas à la portée de tous. En effet, cette étape préparatoire et de remise à niveau est connue pour être l’une des formations les plus difficiles, avec un rythme des plus soutenus et qui nécessite beaucoup d’efforts et d’implication de la part du candidat (en moyenne 2 à 3 heures de travail personnel journalier). A la fin de la formation, les étudiants devront se constituer un dossier artistique qui garantira ou non leur entrée dans une école d’art. Seuls les candidats possédant un certain degré de motivation et un bon dossier scolaire sont retenus pour la Manaa. En moyenne, seules 3% des demandes sont acceptées.

Plus d’infos sur le site de lim’art.

Après quel bac ?

bac.jpg

Si le bachelier n’a reçu aucune formation spécialisée en art, la Manaa est un passage obligatoire ! Autrement dit, les bacheliers autres que STD2A, BT et BMA doivent passer par cette formation.