Design de l’information

Design de l’information

Design de l’information

La transmission des informations telle que nous la connaissons aujourd’hui, à travers les masses-médias et différents supports, n’est pas apparue du jour au lendemain. Pendant de très longues années (avant le XVIème siècle) il était très difficile de transmettre des informations. A l’époque, seuls les canaux oraux, l’écrit et quelques méthodes archaïques étaient utilisés. Ce qui posait beaucoup de difficultés lorsque la quantité d’informations devenait importante et lorsqu’il s’agissait de transmettre en très peu de temps. Pour pallier à ce problème, vers le début des années soixante-dix, une méthode baptisée design de l’information a été mise en place.

Une définition du design de l’information

design-de-linformation1.jpg

De manière générale, le design de l’information est la pratique qui consiste à traiter les informations de façon à les rendre plus compréhensible en un minimum de temps. Le design de l’information peut être considéré comme un art à part entière et une science complexe qui a pour finalité de réduire la quantité d’informations (sans pour autant en déformer le sens) pour que celles-ci soient concises et plus pertinentes.

Le design de l’information emprunte à plusieurs disciplines telles que les sciences humaines (psychologie, sociologie…), la sémiologie, la psychologie de la forme etc…Ces disciplines interviennent dans le design de l’information en proposant à ce dernier une base etune modélisation fiable sur le ressenti du genre humain face à une forme donnée, un son, etc…

Quelques exemples d’application

application.jpg

Le design de l’information se retrouve dans plusieurs modèles qui nous sont désormais familiers, plus particulièrementtout ce qui est lié de près (ou de loin) aux modèles basés sur les formes, les cartes, les signaux etc…

L’exemple le plus visible de l’application du design de l’information est la présentation sous forme graphique des informations notamment les panneaux de signalisation (routières, issue de secours, panneaux d’avertissement…), les diagrammes enbâton, les diagrammes circulaires, les cartes, ou encore les dictionnaires.